définir la PCPSH !

Le processus du mouvement Le handicap sans pauvreté pour apporter le point de vue des personnes en situation de handicap au gouvernement

En septembre 2020, le gouvernement a annoncé la création d’une nouvelle prestation canadienne pour les personnes en situation de handicap. Cette prestation serait destinée aux personnes en situation de handicap qui vivent dans la pauvreté.

Les statistiques concernant les personnes en situation de handicap vivant dans la pauvreté sont terribles :

  • Au Canada, au moins 1,4 million de personnes en situation de handicap vivent dans la pauvreté.
  • Au Canada, 2 personnes sur 10 sont handicapées.
  • Mais 4 personnes sur 10 vivant dans la pauvreté sont handicapées.
  • Les allocations provinciales pour les personnes en situation de handicap sont inférieures au seuil de pauvreté.

Lorsque les Canadiens ont été interrogés, 89 % d’entre eux ont déclaré que les personnes en situation de handicap ne devraient pas vivre dans la pauvreté.

Au mouvement Le handicap sans pauvreté, nous pensons que la création de la prestation doit :

  • Inclure les personnes en situation de handicap dans tous les aspects de la conception.
  • Mettre l’argent entre les mains des personnes en situation de handicap le plus rapidement possible.

Nous pensons que la meilleure façon de transmettre les informations au gouvernement est d’interroger nous-mêmes les personnes en situation de handicap. Nous lançons un nouveau projet qui vise à

  • S’engager auprès d’un grand nombre de personnes en situation de handicap au Canada pour connaître leur point de vue.
  • Rédiger un rapport à l’intention du gouvernement pour lui faire part de l’opinion des personnes en situation de handicap et partager les recommandations qu’elles ont formulées concernant les règlements, les politiques et les procédures de la prestation canadienne pour les personnes en situation de handicap.
  • Créer une communauté de personnes en situation de handicap au Canada pour continuer à parler de la pauvreté et des façons dont nous pouvons travailler ensemble pour l’éliminer pour les personnes en situation de handicap au Canada.

LE PROJET

Nous souhaitons répondre aux questions sur les règlements, les politiques et les procédures.

En d’autres termes, nous chercherons à obtenir le point de vue des personnes en situation de handicap sur :

  • La réglementation 🡪 Les règles et/ou la loi qui définissent les normes et les exigences de la PCPSH.
  • Les politiques 🡪 Les lignes directrices de haut niveau qui aident à la prise de décision et à l’action liées à la PCPSH.
  • Les procédures 🡪 Les détails de la manière dont la PCPSH sera exécuté en termes d’accès, d’éligibilité et de contenu.

Ce que nous allons faire
Il y aura trois parties distinctes :

Première partie
Écouter 5000 personnes handicapées
Nous allons demander l’avis de 5 000 personnes en situation de handicap utilisant un outil en ligne.

  • Il sera disponible en ligne, avec des options pour l’ASL et la LSQ, et toute autre méthode nécessaire pour que les gens puissent y accéder.
  • Il posera des questions sur les valeurs et les problèmes auxquels les personnes en situation de handicap sont préoccupées.

Deuxième partie
Semaine d’action entre pairs

  • 100 personnes en situation de handicap effectueront chacune un entretien de 30 à 60 minutes avec quelques personnes de leur communauté de personnes en situation de handicap. Cela signifie que nous entendrons près de 400 personnes !
  • Nous serons en mesure d’entendre des pensées plus détaillées de la part des gens lorsque nous leur parlerons, de personne à personne, d’ami-e à ami-e.
  • Nous fournirons une formation pour aider les personnes qui mènent les entretiens, ainsi qu’un petit honoraire à tous ceux qui y participent.

Troisième partie
Retour aux 5000
Nous allons présenter les résultats de la première et de la deuxième partie aux 5 000 personnes et leur poser des questions comme celles-ci :

  • Avons-nous bien fait les choses ?
  • Avons-nous manqué quelque chose ?

Si vous souhaitez lire nos réflexions plus en détail, vous pouvez consulter une version plus longue de ce plan ici.

Contexte :

En septembre 2020, le gouvernement du Canada s’est engagé à créer une nouvelle prestation, la prestation canadienne pour les personnes en situation de handicap. La promesse de sortir les personnes en situation de handicap de la pauvreté au Canada a commencé à devenir une possibilité, avec une prestation qui réduirait de manière significative la pauvreté des personnes handicapées.

Actuellement, au moins 1,4 million de personnes en situation de handicap vivent dans la pauvreté au Canada. Elles représentent 41 % des personnes vivant dans la pauvreté, ce qui est disproportionné, puisque 22 % de la population du Canada sont des personnes handicapées. L’idée de sortir les personnes en situation de handicap de la pauvreté bénéficie d’un large soutien, 89 % des Canadiens estimant qu’il s’agit de la bonne chose à faire.

Trop facilement, le mot prestation devient synonyme d’argent – mais ce n’est qu’une petite partie de l’histoire. Au contraire, une prestation qui s’inscrit dans une perspective de droits de la personne, qui considère la réduction de la pauvreté comme une stratégie qui apporte dignité, autonomie, inclusion et indépendance aux personnes en situation de handicap, offre un changement véritable et significatif aux personnes en situation de handicap vivant dans la pauvreté.

Des prestations bien conçues peuvent apporter beaucoup à la vie des personnes en situation de handicap. Elles peuvent réduire la pauvreté et permettre aux personnes en situation de handicap de mener une vie digne et indépendante, où elles sont libres de réaliser leur potentiel.

Au mouvement Le handicap sans pauvreté, nous pensons que le développement de la prestation DOIT :

  • Inclure les personnes en situation de handicap dans tous les aspects de la conception de la prestation.
  • Équilibrer l’examen approfondi de la situation avec une réponse rapide pour mettre l’argent entre les mains des personnes handicapées le plus rapidement possible.
  • Afin de garantir que les personnes en situation de handicap soient incluses dans la conception de la prestation, nous nous engageons dans un processus d’engagement substantiel et inclusif.

Objectifs du projet :

  • Engager un nombre significatif de personnes en situation de handicap, y compris ceux qui ont des identités intersectionnelles, en particulier ceux qui sont en situation de pauvreté ou qui sont proches de la pauvreté, afin de connaître leurs valeurs et leurs priorités sur ce que devrait être la prestation canadienne pour les personnes en situation de handicap (PCPSH).
  • Produire un rapport décrivant les priorités, les valeurs et les recommandations des personnes en situation de handicap à travers le Canada afin de définer la PCPSH et d’aider les décideurs politiques à comprendre les besoins et les souhaits de ces personnes.
  • Développer une communauté de personnes en situation de handicap et un modèle d’engagement auprès d’elles qui renforce la capacité à participer en tant que citoyens actifs à la société civile et facilite l’apport d’une contribution politique de manière continue.

Approche :

Notre mission visera à répondre aux questions relatives aux règlements, aux politiques et aux procédures, en mettant l’accent sur ces dernières.

En d’autres termes, nous chercherons à obtenir le point de vue des personnes en situation de handicap sur :

  • Les règlements 🡪 Les règles générales et/ou la loi qui définissent les normes et les exigences du PCPSH.
  • Les politiques 🡪 Les lignes directrices de haut niveau qui fournissent un cadre pour la prise de décision et l’action liées au PCPH.
  • Les procédures 🡪 Les détails de la manière dont le PCPSH sera exécuté en termes d’accès, d’éligibilité et de contenu.

Méthode :

PHASE 1 : Faire participer environ 5 000 personnes en situation de handicap à travers le Canada à l’aide d’un outil en ligne pour répondre aux principes initiaux, explorer les valeurs et.

PHASE 2 : Semaine d’action entre pairs : 100 participants seront aidés à s’engager dans une conversation de pair à pair de 30 à 60 minutes avec environ 2 à 4 personnes en situation de handicap.

Nous fournissons :

  • Lignes directrices pour la conversation
  • Questions suggérées pour commencer
  • Aide à l’enregistrement de la conversation

PHASE 3 : Réengager le groupe initial d’environ 5 000 personnes en situation de handicap ainsi que d’autres personnes par le biais d’un second engagement en ligne pour affiner les détails de la manière de définr la PCPH.

 

Principes d’engagement :

  • Le processus d’engagement doit être pleinement accessible, inclusif et transparent.
  • L’engagement se concentrera exclusivement sur les personnes en situation de handicap.
  • Pour les personnes en situation de handicap dont le point de vue ne pourrait être recueilli sans la participation de leurs soignants et des membres de leur famille, nous faciliterons cet engagement.
  • La communication et les résultats seront rédigés en langage clair
  • Des mises à jour et des rapports d’avancement seront communiqués aux contributeurs.
  • Des efforts supplémentaires doivent être déployés pour inclure les personnes en situation de handicap les plus difficiles à atteindre et des mesures supplémentaires d’élimination des obstacles doivent être mises en place à cet effet.

Questions fréquemment posées

?
>

Avec qui vous engagez-vous ?

Ce processus vise à impliquer les personnes en situation de handicap de toutes les provinces et de tous les territoires. Avec notre large éventail de partenaires, nous entreprenons un vaste effort de sensibilisation pour atteindre une grande diversité de personnes en situation de handicap, y compris, mais sans s'y limiter, celles qui ont des identités intersectionnelles, celles qui vivent dans la pauvreté ou dans des zones adjacentes à la pauvreté, et celles qui souffrent de troubles du développement, de troubles cognitifs et de handicaps physiques. Nous redoublons d'efforts pour établir des partenariats et explorer les possibilités d'atteindre les personnes et les communautés les plus difficiles à atteindre.

?
>

Comment se déroulera l'engagement ?

Nous travaillerons en trois phases. La première et la troisième sont des engagements en ligne, mais nous collaborerons avec la communauté et les organisations partenaires pour garantir des options d'accessibilité accrues pour ceux qui ont besoin d'aide pour accéder à la plateforme en ligne.

La deuxième phase est un engagement entre pairs, permettant aux personnes en situation de handicap et aux organisations partenaires d'organiser des conversations sur les questions qui leur tiennent le plus à cœur.

?
>

Comment vous assurerez-vous d'atteindre tout le monde ?

Nous nous engageons à travailler avec le plus grand nombre de partenaires possible pour atteindre le plus grand nombre possible de personnes handicapées. En travaillant à la fois en ligne et en personne, nous visons à donner au plus grand nombre la possibilité de contribuer. Notre plateforme d'engagement en ligne est accessible dans toutes les langues. La partie de l'engagement qui se déroule entre pairs aidera les gens à avoir des conversations informelles qui peuvent contribuer à notre collecte de données.

?
>

Avec quelles organisations partenaires travaillez-vous ?

Voici quelques-unes des organisations partenaires avec lesquelles nous travaillons.

?
>

L'engagement se déroulera-t-il en plusieurs langues ?

Oui. Notre plateforme d'engagement en ligne est accessible dans n'importe quelle langue. Les conversations entre pairs peuvent se dérouler dans la langue dans laquelle les contributeurs se sentent à l'aise.

?
>

Quelle est la durée de l’engagement ?

Nous prévoyons que le processus d'engagement se déroulera entre octobre 2023 et avril 2024. Nous espérons toutefois partager un rapport intermédiaire avec le ministre de la diversité, de l'inclusion et des personnes handicapées en février 2024.

?
>

Comment décidez-vous des questions à poser ?

Les questions que nous posons au départ sont issues de nos recherches, ainsi que des recherches et de l'engagement de nos partenaires. Cependant, notre processus garantit que les participants peuvent inclure leurs propres questions et domaines d'enquête pour développer la conversation et s'assurer que toutes les préoccupations et perspectives sont incluses dans notre processus.

?
>

Qui finance ce projet ?

DWP est financé par la Fondation Saputo, la Fondation Maytree, la Fondation McConnell, la Fondation Vancouver, la Fondation Calgary, la Fondation Hamilton, la Fondation Toronto, le Centre d'action Maple Leaf pour la sécurité alimentaire et Centraide United Way Canada.

?
>

Qui recevra les rapports ?

Tous les rapports issus de ce processus seront communiqués au ministre de la diversité, de l'inclusion et des personnes handicapées et à son équipe. Ils seront également mis à la disposition du public sur notre site web, nos médias sociaux et de tous nos partenaires et collaborateurs.
?
>

Comment puis-je participer ?

Nous souhaitons connaître l'avis de toutes les personnes en situation de handicap à travers le Canada ou son représentant. Vous pouvez participer à l'engagement en ligne ou nous contacter par envoyer un courriel à definirlapcpsh@disabilitywithoutpoverty.ca, nous appeler à 833-537-1822 ou nous envoyer un SMS à 833-947-1153.

?
>

Comment puis-je me tenir au courant des activités de plaidoyer du HSP ?

Nous voulons rester en contact ! Inscrivez-vous ici pour recevoir le bulletin d'information du HSP et devenez membre de notre communauté de défense des droits des personnes en situation de handicap.

?
>

Qu'est-ce que le HSP ?

Le mouvement handicap sans pauvreté est un mouvement dirigé par des personnes en situation de handicap, soutenues par leurs familles, leurs amis, leurs prestataires de services, leurs alliés et leurs organisations. Nous voulons que les personnes en situation de handicap d'être prospères, de réaliser notre pouvoir, de poursuivre nos passions et de participer à tous les aspects de la société. Pour en savoir plus sur le mouvement HSP, consultez notre site web.

?
>

J'ai d'autres questions, à qui puis-je m'adresser ?

Nous serions ravis d'entrer en contact avec vous. N'hésitez pas à nous contacter par envoyer un courriel à definirlapcpsh@disabilitywithoutpoverty.ca, nous appeler à 833-537-1822 ou nous envoyer un SMS à 833-947-1153.

?
>

J'ai besoin de mesures d'accessibilité supplémentaires pour pouvoir participer, qui peut m'aider ?

Nous le pouvons ! N'hésitez pas à nous contacter par envoyer un courriel à definirlapcpsh@disabilitywithoutpoverty.ca, nous appeler à 833-537-1822 ou nous envoyer un SMS à 833-947-1153.

?
>

Je souhaite participer à l'engagement pair a pair, comment puis-je m'inscrire ?

Fantastique ! Prenez contact avec nous à definirlapcpsh@disabilitywithoutpoverty.ca, nous appeler à 833-537-1822 ou nous envoyer un SMS à 833-947-1153.

Share This
Aller au contenu principal