the buzz

29 avril, 2022 / Par: Disability Without Poverty

Communiqué de presse : HSP demande la Prestation canadienne pour les personnes handicapées

Pour diffusion immédiate

29 avril 2022

Entre la vie et la mort : Le mouvement Le handicap sans pauvreté demande au gouvernement de déposer immédiatement un projet de loi concernant la Prestation canadienne pour les personnes en situation de handicap et exige le soutien de tous les partis.

(Toronto) – Nous en sommes à la 36e journée et nous comptons jusqu’à la pause estivale où le Parlement se repose, mais pas la pauvreté. Les personnes en situation de handicap canadiennes choisissent de mourir parce qu’elles n’ont pas les moyens de vivre dans la dignité. Des personnes comme Madeline sont confrontées à ce choix difficile chaque mois. Certains ont même exercé leur droit légal de mourir parce que le système les oblige à vivre dans la misère.

« En d’autres termes, notre communauté a besoin de la certitude que la législation sur la Prestation canadienne pour les personnes en situation de handicap tiendra ses promesses une fois qu’elle sera déposée et adoptée. En tant que directrice nationale des affaires publiques de la Marche des dix sous du Canada et en tant que tutrice de mon frère Graham, qui vit du POSPH, je me rappelle constamment que le gouvernement fédéral doit donner suite à sa promesse de sortir les personnes en situation de handicap de la pauvreté à laquelle tant d’entre elles sont confrontées chaque jour », déclare Amanda MacKenzie.

« Nous avons demandé aux personnes en situation de handicap de rencontrer leurs députés, de partager leurs histoires et de poser des questions sur le projet de loi. Nous allons maintenant demander à tous les Canadiens d’écrire à leurs députés – Bloc, Conservateurs, Verts, NPD et Libéraux – pour exiger qu’ils travaillent tous ensemble et accélèrent l’adoption de cet avantage », déclare Rabia Khedr, directrice nationale du mouvement Le handicap sans pauvreté.

« Nous demandons au gouvernement fédéral d’introduire immédiatement la Loi canadienne sur les personnes handicapées », déclare Nick Saul, PDG des Centres communautaires d’alimentation du Canada. « Nous voyons trop de personnes en situation de handicap dans nos centres qui sont confrontées à la lutte quotidienne entre le paiement du logement, de la nourriture et des médicaments. Agissons maintenant pour aider les gens à vivre dans la dignité et en bonne santé ».

« Lors de la campagne électorale de l’automne dernier, le Parti libéral a promis de réintroduire la Loi canadienne sur les prestations d’invalidité s’il était réélu.  L’Arche Canada se joint à tous ceux qui exhortent le gouvernement libéral à agir rapidement pour tenir cette promesse. Chaque jour où les personnes en situation de handicap au Canada restent dans la pauvreté est un jour de trop », déclare John Rietschlin, président du conseil d’administration national de L’Arche Canada.

Michelle Hewitt, coprésidente du mouvement Le handicap sans pauvreté, déclare : « Les gens perdent confiance dans la promesse faite par le premier ministre Trudeau dans le discours du Trône de 2020. Avec un taux d’inflation de 6,7 % et aucun changement aux programmes d’aide actuels à venir, la profondeur de la crise pour les personnes en situation de handicap vivant dans la pauvreté est effroyable. Nous savons que 88 % de tous les Canadiens sont en faveur de sortir les personnes en situation de handicap de la pauvreté. Il est temps que notre gouvernement montre par ses actions qu’il y croit aussi, et qu’il valorise tous les Canadiens, en particulier les personnes handicapées, et leur droit de vivre sans pauvreté, avec dignité, indépendance et autonomie ».

Adhérez pour rester en contact

mouse-img