news

3 août, 2022

Elisa parle d’un handicap sans pauvreté

Bonjour, je m’appelle Élisa. Je viens de commencer à faire du bénévolat, en travaillant avec le mouvement Le handicap sans pauvreté qui essaie d’obtenir la situation qui permet à des personnes comme moi et d’autres personnes en situation de handicap d’avoir un salaire décent et d’atteindre leur plein potentiel.

J’ai essayé de faire des vidéos, j’ai essayé de le dire du mieux que je pouvais, mais pour être honnête, je vais juste le dire comme ça : ce n’est pas juste. Ce n’est pas juste que nous devions nous battre pour avoir assez d’argent pour que si nous vivions seuls, je n’aurais pas à choisir entre la nourriture et l’université.

Heureusement, je ne le fais pas, car j’ai des membres de la famille qui me soutiennent beaucoup, mais le fait est qu’il n’est pas juste que nos vies soient si resserrées à cause de notre manque de fonds économiques. Vous savez, je n’arrête pas de penser à Martin Luther King au début de son célèbre discours de Washington et lui disant que notre pays a promis la vie, la liberté et la poursuite du bonheur, mais quand il s’agit du nègre ce billet à ordre, c’est un chèque sans provision « un chèque qui est revenu portant la mention ‘ fonds insuffisants ‘ » (King, 1963).

J’ai vraiment l’impression que c’est ce que vivent les personnes en situation de handicap, non seulement économiquement mais aussi informationnellement. Beaucoup d’entre nous tombent sur ces organisations, mais on ne nous en parle pas à l’école. On nous apprend la formation de l’Association nationale pour l’avancement des personnes de couleur et de Harvey Milk, ce qui est formidable à l’école. Qui est super. J’adore découvrir Gandhi et Harvey Milk, mais qu’en est-il des gens comme moi ?

Nous avons des succès, nous avons des vies, nous aimons, nous avons des idées intellectuelles. Pourquoi? Pourquoi devons-nous nous battre pour que nos besoins fondamentaux ne nous soient pas enlevés parce que le gouvernement provincial peut simplement dire « Super, le gouvernement fédéral s’occupe de l’argent maintenant, sans intervention ». Pourquoi devons-nous nous inquiéter, pourquoi ?

Je suis désolé juste… ça me rend vraiment triste parce que je vois beaucoup de gens dans ma situation, du moins là où je vis, où c’est comme, ils ont perdu leur combat et ce n’est pas bien ! Ils ont peur de sortir de chez eux. Cela commence lorsque nous avons l’argent et tout change lorsque nous avons l’argent pour subvenir à nos besoins, pour nous sentir en sécurité, pour nous sentir valorisés.

Et donc, je vous demande du fond du cœur, s’il vous plaît, aidez mon peuple; s’assurer que nous obtenons effectivement le salaire économique dont nous avons besoin pour réaliser notre plein potentiel et contribuer à la société canadienne.

Merci. Passez une bonne journée.

Share This
Aller au contenu principal